Pendant que la trap, le cloud rap et tous les sous-genres du rap gagnent de plus en plus de terrain dans l’industrie de la musique, certains rappeurs reviennent à une base plus connue du rap.

C’est le retour des kickeurs. Cette fin de mois de mars et ce début de mois d’avril ont été marqué par de nombreuses sorties d’albums. Dans leur grande majorité, du moins pour les plus connus, les rappeurs ont sorti des albums avec des sons très kickés et moins chantés. Cette sorte de retour aux sources, arrive avec des flows rapides, saccadés, là pour marquer les esprits.

Ces kickeurs s’appellent: Lefa, PLK, Médine, Rémy, Alpha Wann.
Chacun d’entre eux a sorti un album qui ne peut même pas être comparé à ce qui se faisait anciennement dans le rap. Ces maîtres en la matière nous délivrent des flows puissants sur des instrus ultra-modernes, qui je l’avoue, font du bien aux oreilles.
Je vous propose de revoir très rapidement les albums de chacun des artistes pour mieux comprendre pourquoi ils sont importants dans le paysage du rap.

 

Lefa – 3 du Mat

 

 

Sans doute l’un des meilleurs kickeurs de France, Lefa revient avec un troisième album solo de 15 titres avec de nombreux featuring.
On a un album bien construit, avec va-et-vient entre le début et la fin de l’album. On retrouve un Lefa plus sérieux, plus sombre, plus posé, qui a pris du recul sur sa carrière et son parcours. On a des instrus bien plus modernes et bien mieux pensées pour Lefa. On sent que sur cet album Lefa a gardé son identité de ses débuts, il reste très intègre mais avec une nouvelle touche qui fait revivre le kick.

 

PLK – Platinum

 

 

On a 17 titres dont un bonus, avec 2 featuring: Lefa et Krisy. PLK nous prouve bien qu’il a vraiment changé depuis l’époque de Panama Bende.
L’album est bien équilibré entre les sons kickés et les sons chantés, comme le montrent les deux featuring. On a un incroyable combo PLK/Lefa, qui nous montre une bonne fois pour toutes le niveau des deux kickeurs.
Puis nous avons un deuxième featuring plus chanté que kické mais qui apporte une certaine fraicheur dans l’album. A l’écoute l’album est vraiment bien travaillé et on peut considérer que c’est un très bon premier album.

 

Médine – Storyteller

 

 

Une valeur sûre qui nous prouve encore une fois que les anciens ont encore de l’énergie à revendre.
Je considère que l’album de 16 titres est déjà un classique du rap. Rien qu’avec Bataclan, un des sons les plus poignants de ce début d’année, l’album est une incroyable preuve du talent de Médine.
Souvent mal jugé ou sous-estimé, Médine propose un album moderne mais qui garde les codes du style de Médine, très rap «conscient». Enfin, on attendait tous le retour de La Ligue, l’union de Youssoupha, Médine et Kery James, trois des piliers du Rap Français, et ce retour fait plaisir à écouter.

 

Rémy – C’est Rémy

 

 

Le protégé de Mac Tyer rentre dans la cour des grands. Premier album, premiers classiques. Un mélange d’instrus moderne et d’instrus plus classiques, Rémy nous livre des sons imprégnés d’une rage qui bouillonne en lui. Ses sons nous prennent aux tripes et surtout nous font réfléchir. Une des forces de cet album est le savoureux mélange de chant et de kick. On a ici un rappeur qui fait ce qui lui plaît et ça se ressent. L’album se démarque par son authenticité mais aussi par l’incroyable plume de Rémy.

 

Alpha Wann – Alph Lauren 3

 

 

Certes ce n’est pas un album, mais un avant-goût, ce qui nous laisse penser que l’album sera sur la même ligne artistique (ou pas du tout). Dans tous les cas on a un instant mémorable de musique avec cet extrait. Alpha Wann délivre un flow hyper technique sur des instrus combinant des vibes old school et trap créées par Hologram’ Lo. Alpha Wann montre qu’il est plus attaché aux «classiques» du rap qu’aux nouveaux courants du rap actuel.

Le point commun parmi tous ces artistes est le nouvel apport qu’ils amènent dans le paysage du rap. On a de plus en plus d’album basés seulement sur l’autotune ou le chant. Ils arrivent à allier cette nouvelle facette du rap avec une facette plus classique. Là est la pertinence de ces albums. On se retrouve bercé entre des vibes planantes et sérieuses, ce qui nous laisse apprécier plus amplement le talent de chacun. C’est l’équilibre des styles qui rend pertinent ces albums. Je vous laisse quelques titres choisis parmi ces albums, pour découvrir les artistes cités et for the culture !

Rémy – Comme à l’ancienne feat. Mac Tyer

PLK – Pas besoin

Lefa – Sombre

Médine – Bataclan

Alpha Wann – Paire de Prada

Lefa – Seul

PLK – Pas les mêmes

Alpha Wann – Louvre

Lefa – Santé

Rémy – Bandits

Médine – Storyteller

PLK – AAA

Rémy – Rappelle-Toi

Alpha Wann – Turban

Médine – PLMV feat. Youssoupha, Kery James

Lefa – 001h00

Rémy – On traîne

Médine – Nature Morte feat. Sofiane

PLK – Copine

Posted by:Youssef Largueche

21 | From Tunis | Architecture Student | Musician | Music Lover

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *